mercredi 25 mars 2020

ÉTATS-UNIS - Index des articles

ÉTATS-UNIS / United States of America
Index des articles
(cliquez sur les noms pour accéder aux articles) 


Arizona

- Chloride, le village fantôme minier


Colorado

- Denver, Museum of nature & science (novembre 2019)
- Great Sand Dunes National Park, le Sahara américain
- Mesa Verde National Park, histoire millénaire des amérindiens
- Rocky Mountains National Park - Secteurs Estes et Alpine (mars 2020)


Nevada

Las Vegas
- Le Strip et l'hôtel Bellagio, l'Italie sur Las Vegas boulevard
- Le Caesars Palace, salle de concert de Vegas
- Le Luxor et le New York-New York, Egypte et Empire State

Nouveau-Mexique / New Mexico

- Aztec Ruins National Monument
- Gorge Bridge et le Rio Grande

- Santa Fé, Cathédrale de la ville

- Santa Fé, Promenade dans la ville

- Taos, la Hacienda de los Martinez



Utah

- Arches National Park - Partie  1 sur 2 (mars 2020)
- Arches National Park - Partie  2 sur 2 (à venir)

- Bluff, The Twin Roc (mars ks Café


- Bryce Canyon Nation park - Queen's Garden Trail - Partie 1 sur 2 (janvier 2020)

- Bryce Canyon National Park - Queen's Garden Trail - Partie 2 sur 2 (janvier 2020)

- Capitol Reef National Park, sur la route des pionniers (octobre 2019)

- Dead Horse Point State Park, le Grand Canyon de l'Utah
- Goosenecks State Park, le canyon de la San Juan River
- Kodachrome Basin State Park, un bain de couleurs
- Monument Valley, Wildcat trail
- Scenic Byway 12, roadtrip panoramique en Utah
- Valley of the Gods, la Vallée des Dieux
- Zion national Park, au fond du canyon




  La culture Chaco (incluant Aztec Ruins National Monument et Mesa Verde National Park), et le Grand Canyon National Park sont classés au patrimoine mondial par l'UNESCO.


Le désert et les montagnes du Great Sand Dunes National Park, Colorado, USA


ÉTATS-UNIS - Utah - Arches National Park - Partie 1 sur 2

ARCHES National Park - Partie 1 sur 2
Festival d’arcs de pierre *****


Le parc national d'Arches possède la concentration la plus dense d'arches naturelles en pierre au monde. Il y a plus de 2 000 arches répertoriées dans le parc, allant de trouées de faible hauteur à des portées supérieures à 97 mètres

Pourquoi y a-t-il tant d'arches à cet endroit ? Le grès est fait de grains de sable cimentés ensemble par des minéraux. Le secteur était autrefois un désert, ponctué de dunes mouvantes de sable fin. Les grains sont arrondis donc, une fois agrégés ensemble, ils forment une roche très poreuse. Sous la surface se trouve une épaisse couche de sels minéraux. Compressé par les tonnes de roches sus-jacentes, les sels minéraux ont produit des formations en dômes allongés. Les couches rocheuses recouvrant ces dômes se sont fissurées, comme à la surface d’un pain cuit au four, en une série de lignes plus ou moins parallèles. En moyenne, le parc reçoit de 20 cm de précipitations par an, ce qui est suffisant pour que les mécanismes de l'érosion fonctionnent 24 heures sur 24, 365 jours par an. L'eau de pluie pénètre facilement dans le grès poreux, puis dissout lentement la calcite qui lie les grains de sable. En hiver, l'eau emprisonnée entre les couches se dilate lorsqu'elle gèle et se dilate, fissurant ainsi la roche. Si le parc recevait trop de précipitations, le grès s’éroderait si rapidement que les arches pourraient ne pas avoir le temps de se former. S'il ne pleuvait jamais, l'érosion s'arrêterait. À mesure que l'érosion se produit, les formes arquées se dessinent.



Deux vues de la zone de Courthouse Towers (Tours du Palais de Justice) depuis la Scenic drive (route panoramique)

 La Windows Section vue de très loin, au fond, la chaîne des La Sal Mountains

Balanced Rock (Rocher en Équilibre)


Les arches de pierre officielles du parc, doivent comporter une ouverture d’au moins 1 mètre dans l’une des directions. Les « fenêtres » (windows) sont des arches particulièrement grandes, situées sur un haut mur ou un aileron, ou encadrant une vue particulièrement pittoresque. Un pont naturel (natural bridge) enjambe une voie navigable, ou un endroit où l'eau coulait autrefois. Heureusement, les tremblements de terre sont rares dans cette région, dans le cas contraire, ces énormes sculptures de roche en plein air se briseraient et s'effondreraient. Les couches rocheuses visibles dans le parc, aujourd'hui, étaient autrefois recouvertes par plus d'un kilomètre et demi d'autres roches qui se sont érodées en premier, exposant ce qui se trouvait en dessous. Il y a un million d'années, les visiteurs auraient vu une plaine parsemée de végétation.


 Début de randonnée dans le secteur de Devils Garden

 Panorama sur les ailerons de grès

 A l'approche de Lanscape Arch

La gracieuse et fragile Landscape Arch (Arche paysagère)


Passé géologique

Pendant la plus grande partie de la longue histoire du parc national, les arches n’existaient pas. Les mers intérieures salées, les systèmes fluviaux entrelacés, les plaines côtières et les dunes de sable ont écrit le livre d'histoire géologique du secteur. Les géologues utilisent des indices tels que la présence de fossiles et l'existence de traces d'ondulation sismique pour comprendre l'histoire de chaque couche géologique. Les fossiles marins de la formation Honaker Trail, vieille de 300 millions d'années, sont des vestiges d'une mer ancienne. Des tiges de crinoïdes en forme de disques, des branches de bryozoaires en dentelle et des brachiopodes en forme de palourdes retracent l'histoire d'une mer chaude et peu profonde regorgeant de vie. Les crinoïdes sont des animaux qui ressemblent à des fleurs sous-marines avec des prolongements en plumes leur permettant de collecter de la nourriture. Bien que les crinoïdes, les bryozoaires et les brachiopodes existent toujours, d'autres animaux, tels que les trilobites (ancêtres des crustacés), se sont éteints depuis des millions d'années. Les fossiles ne sont pas les seuls indices des histoires des roches.


 Les pentes de grès

 Panorama à travers une arche

 Branche d'arche

 Les ailerons de grès

 Contre-jour en arche

Fenêtre sur grès


Observation nocturne

Après la tombée de la nuit, les arches deviennent des fenêtres sur le ciel nocturne. En juillet 2019, le parc a reçu sa certification de « parc international de ciel étoilé » de l'International Dark-Sky Association. Ce qui le distingue comme « terre possédant une qualité exceptionnelle ou remarquable de nuits étoilées et un environnement nocturne spécifiquement protégé pour son patrimoine scientifique, naturel, éducatif, culturel et / ou pour le public ». Le plateau du Colorado, l'une des régions les plus sombres des États-Unis, abrite plusieurs parcs internationaux de ciel étoilé. Au cours des 10 dernières années, le parc a remplacé près de 100% de son éclairage extérieur par des ampoules entièrement protégées et des luminaires écoénergétiques.


 Rétrécissement entre deux ailerons de grès


 L'arche double dite Partition Arch (2 clichés ci-dessus)

Conifère réfugié sous une arche


Parcourir le parc en voiture

-En une heure et demie, on peut effectuer l’une des deux parcours suivants :

• Conduire jusqu’à la Windows Section et découvrir certaines des plus grandes arches du parc
• Conduire jusqu'au point de vue de Delicate Arch et admirer, de loin, l'arche la plus célèbre du pays.

-En 3 heures : 
• Conduire sur l’ensemble de la route du parc, en marquant des arrêts brefs à chaque point de vue.

-En une demi-journée : 
• Conduire sur l’ensemble de la route du parc, en marquant des arrêts brefs à chaque point de vue et faire une courte promenade à la Windows Section, au point de vue de Delicate Arch ou à Balanced Rock.

Quelques idées de randonnées

En deux heures, il est possible d’effectuer l'un de ces quatre itinéraires suivants :

• Parcourir la boucle Windows Loop Trail. Randonner entre les aires de stationnement jusqu'à Double Arch. Retourner à Balanced Rock et parcourir le sentier autour de sa base. 
• Monter le Slickrock en pente pour voir Delicate Arch (assez difficile).
• Se promener entre les hautes formations en forme de nageoires dans Devils Garden et voir Landscape Arch, la plus longue arche d'Amérique du Nord
• Marcher jusqu'à Sand Dune Arch, puis traverser la plaine jusqu'à Broken Arch. Continuer jusqu'au bout du camping et revenir. Profiter de Tapestry Arch et des ailerons de grès.

En une demi-journée, on peut boucler l'une de ces deux randonnées :

• Parcourir tout le sentier Devils Garden jusqu'à la flèche appelée Dark Angel. Sur le chemin du retour, parcourir le sentier : pentes raides et exposition aux précipices... 
• Par une route non goudronnée, vers la région éloignée appelée Klondike Bluffs, parcourir le sentier menant à Tower Arch.


 Petit canyon entre les ailerons

 Navajo Arch, sous un aileron

 Ambiance cosy à l'ombre de Navajo Arch

Au plus près de la paroi de grès


En bref…

Souvenirs uniques dans l’un de mes parcs américains préférés. Les arches ne déçoivent pas avec leur architecture étonnante, parfois gracile, parfois massive. Il est assez simple de circuler en véhicule dans le parc et de faire des arrêts courts pour découvrir les curiosités géologiques les plus accessibles. Dans cette première partie je présente le début de la piste du parc avec un arrêt au Balanced Rock, puis une randonnée dans le secteur de Devils Garden qui permet la découverte de la gracile Landscape Arch, ainsi qu’une déambulation au milieu des ailerons rocheux du secteur. Difficulté plutôt moyenne (nécessite quand-même de grimper certaines pentes rocheuses un peu raides). Les ennemis dans le parc sont les risques d’insolation et de déshydratation. J’y retournerai, à l’occasion, pour observer les arches sous le ciel nocturne…  Les photos de cet article ont été prises début juin 2013.


Carte satellite de l'Utah situant Arches NP (source Google)


Plan du parc (d'après le site officiel)



Accès

-De Moab (Utah), le centre des visiteurs du parc national Arches se trouve à 10 minutes et mois de 10 km du centre-ville !
-De Salt Lake City, comptez plus de 3h30 de route et 370 km par la highway 15 South, puis par les routes d’état 6 et 191, juste avant Moab.

-Des frais de 30 $ par véhicule, valables pour sept jours, sont facturés pour visiter le parc. Les droits d'entrée individuels sont de 10 $ par personne. Les enfants de 16 ans et moins sont admis gratuitement. Le pass America The Beautiful est accepté (en vente sur place, laissez-passer annuel de 80 $).

Il est possible de se renseigner sur les fossiles locaux et d'autres indices géologiques au site de géologie du centre des visiteurs. Dans le parc on peut : se déplacer en véhicule sur la route aménagée, randonner à pied, se déplacer à vélo, ou encore escalader. Des programmes didactiques sont organisés par les rangers, y compris la nuit pour observer les étoiles.

Attention, il fait très chaud dès le printemps dans le secteur de Moab. Il est vivement conseillé de randonner le matin ou en toute fin de journée ! Les précautions d’usage sont d’actualité ici, si on randonne en journée : se munir de bonnes quantités d’eau, de nourriture, se protéger du soleil et éventuellement des animaux sauvages.


 Panorama sur les plaines et les montagnes

L'oxyde de cuivre donne des teintes turquoise à la roche, à certains endroits


PHOTOs en vrac - Badlands, nice weather !

Les badlands par un temps clair et pur d’automne, Dinosaur Park, Alberta, canada


mardi 24 mars 2020

PHOTOs en vrac - Toutânka-lions

La place de la Fontaine aux Lions et la Petite Halle de la Villette, au crépuscule, pendant l'exposition Toutânkhamon, Paris (75019)


lundi 23 mars 2020

samedi 21 mars 2020

PHOTOs en vrac (Mystère) - Mosquée centrale

Où cette photo a-t-elle été prise ?


Il s'agit de trouver tous les éléments suivants :

1- Pays : Bulgarie (Jacqueline)
2- Région (administrative) / Etats : Sofia (Geneviève)
3- Ville : Sofia (Geneviève)
4- Lieu précis : La fontaine du parc "Tsentralna banya" ou place Banski face à la Grande Mosquée (Geneviève)



Bravo à Jacqueline pour avoir trouvé le pays, et à Geneviève qui a découvert la réponse définitive !


jeudi 19 mars 2020

ISLANDE - Index des articles

ISLANDE - Ísland
Index des articles
(Cliquez sur les noms pour y accéder)


Région capitale (Höfuðborgarsvæðið)
- Reykjavík, balade sur le front de mer de la capitale (décembre 2019)

Région du Sud-Ouest (Suðurnes)
- Blue Lagoon
- Cap de Reykjanesta (novembre 2019)

Région du Sud (Suðurland)
- Geysir, le champ géothermique (novembre 2019)
- Gullfoss, les chutes d'Or (mars 2020)
- Kerið, le cratère et son lac (novembre 2019)
- Thingvellir, le parc



  Le parc national de Thingvellir et le parc national du glacier Vatnajökull, situés dans le Sud de l'Islande, sont classés par l'UNESCO au titre de patrimoine mondial naturel.



Carte satellite d'Islande (source Google)



Eau bouillante dans une "marmite" de Geysir


ISLANDE - Suðurland - Les chutes de Gullfoss

Les chutes de GULLFOSS
Des chutes en Or *****


La rivière Hvítá , née du lac glaciaire Hvítávatn, forme un coude avant de se jeter sur un genre d’escalier rocheux formé de 3 grandes marches puis d’effectuer un premier saut de 11 mètres et un deuxième de 21 mètres dans une crevasse de près de 32 mètres de profondeur et 20 mètres de large. Le débit de la cascade est, bien sûr, variable en fonction des saisons : 80 mètres cubes en hiver et jusqu’à 140 mètres cubes en été avec un record historique ponctuel à 2000 mètres cubes.


 La largeur de la cascade

 D'un peu plus près

 Les deux sauts de la cascade

 Le premier saut en escalier et le promontoire d'observation

 Le deuxième saut, dans la crevasse


 Deux vues de la crevasse



Du petit saut en escalier on imagine un peu le débit de la rivière (3 clichés ci-dessus)


Un tel débit alimenta les spéculations sur l’installation d'une possible centrale hydroélectrique. Le projet avorta. Privée au début du XXe siècle, le site protégé des cascades de Gullfoss appartient désormais à l’état islandais. Un monument dédié à Sigríður Tómasdóttir, fille de l’ancien propriétaire, rappelle la légende selon laquelle elle sauva la cascade en menaçant de s'y jeter ! Les chutes de Gullfoss, l'une des attractions touristiques les plus populaires d'Islande, s’inscrit dans le secteur dit du « Cercle d’Or » avec le parc de Þingvellir et les geysers du parc géothermique de Geysir (à découvrir en cliquant ici !).




 Arc-en-ciel et brume (3 vues ci-dessus) 

  

 La largeur au-dessus du grand saut (3 photos ci-dessus)

La plain environnante avec un glacier au fond


En bref…

Probablement l’une des plus belles chutes d’Europe et donc d’Islande, Gullfoss est facilement accessible depuis la capitale. Bien que site très fréquenté, il serait dommage de passer à côté sans s’y arrêter. Les photos de cet article ont été prises en toute fin septembre 2019 par un jour sans aucun nuage : rare en Islande !


Carte satellite du Sud-ouest de l'Islande, Gullfoss se situe au Nord-est de la zone (source Google)


Accès

- De Reykjavík, comptez 1h40 pour parcourir les 115 km par les routes 36, 365, 37 puis 35 (en passant par Laugarvatn).
- Environ une heure et 70 km du centre d'accueil du parc de Thingvellir.
- Les geysers du parc géothermique de Geysir se trouvent à une dizaine de kilomètres au Sud-Ouest.

L'entrée au site naturel est gratuite ! Un espace de stationnement gratuit se trouve en surplomb, il est assorti d'une boutique et d'un restaurant rapide. Un deuxième stationnement se trouve en contrebas, et donne accès au sentier qui conduit au promontoire. On peut découvrir le panorama d'en haut mais l'accès au promontoire ne présente aucune difficulté. On profite ainsi facilement de la vue immersive entre les deux sauts de la chute !




 Trois différentes vues de la cascade qui s'engouffre dans la crevasse

 La rivière, large en amont des sauts de la cascade

  La rivière, large en amont des sauts de la cascade (2 clichés ci-dessus)

 Le soleil admire le saut dans la crevasse

 Plan large de la rivière et du grand saut

 Vue très large des chutes


L'arc-en-ciel et la cascade (2 photos ci-dessus)