jeudi 21 juin 2018

AUTRICHE - Vienne - Kaisergruft - La Crypte des Empereurs

 KAISERGRUFT - La crypte des Capucins de Vienne
Train fantôme gothique ****
(Version juin 2018)


Il s'agit d'un réseau de cryptes situées sous l'église des Capucins dans le centre-ville de Vienne. On peut y admirer les sépultures de la majorité des Habsbourg depuis 1633. Elle est aussi appelée Crypte des Capucins ou encore Kapuzinergruft. Agrandie plusieurs fois depuis sa création, elle subit une dernière modification par ordre de François-Joseph Ier. Il y est enterré depuis 1916 avec son épouse Élisabeth (Sissi) et leur fils Rodolphe. Une expérience formidable pour les amateurs de style Rococo ! Vous déambulez parmi près de 150 sépultures (dont une douzaine d'empereurs) toutes plus "rocailles" les unes que les autres avec pour point culminant la sépulture de Marie-Thérèse d'Autriche.


 La façade de l'église des Capucins sur la place Neuer Markt

L'intérieur de l'église



Les salles de crypte

Dans la Crypte des Capucins reposent 150 personnalités de la famille Habsbourg. Tous les sarcophages n'ont pas survécu au cours de l'histoire. La crypte retrace 400 ans de la lignée impériale autrichienne.


Gründergruft ou Crypte des Fondateurs
Anciennement appelée Crypte des Anges ou Crypte Matthias, est la partie la plus ancienne de la Crypte des Capucins. Elle est située face à l'entrée du complexe funéraire contemporain, directement sous la chapelle impériale. C'est une petite pièce voûtée en berceau, sans fenêtre, de la fin de la Renaissance. Le nom d'Engelsgruft remonte à l'époque où des enfants étaient enterrés dans cette partie de la crypte. Les sarcophages de ces enfants ont ensuite été insérés dans les niches murales (arcosolias) dans le mur oriental de la Crypte de Léopold. Aujourd'hui, seuls les sarcophages de l'impératrice Anna et de l'empereur Matthias s’y trouvent. L'accès aux visiteurs n'est pas autorisé et, les deux cercueils voisins ne sont visible qu'à partir de la Crypte de Léopold à travers un treillis baroque.










Sarcophages de la Crypte de Léopold (9 clichés ci-dessus)


Leopoldsgruft ou Crypte Léopold
De style Haut Baroque, elle se situe sous la nef de l'église des Capucins. Des imposants piliers divisent l'espace en trois nefs à voûtes croisées, créant un effet de hall. Le jeune empereur Léopold Ier décréta une extension de la crypte en 1657, en raison du manque de place dans l’espace initial pour le sarcophage de son père, décédé la même année, Ferdinand III. La Crypte de Léopold abrite 16 sarcophages, l'urne de l'impératrice Claudia Felicitas, l'urne de la Madone Maria Anna, Reine du Portugal et 12 arcosolias (niches funéraires autrefois dans la Crypte de s Anges).






Sarcophages de la Crypte de Charles (5 photos ci-dessus)


Karlsgruft ou Crypte de Charles
De style Baroque tardif, elle est située directement sous le chœur de la Kapuzinerkirche. Certaines des tombes figurent parmi les plus belles œuvres du Kapuzinergruft. Elle est conçue comme une prolongation de la Crypte de Léopold et a été construite entre 1710 et 1720 sous les règnes des empereurs Joseph Ier et Charles VI, par Luke de Hildebrandt. Le sarcophage et l'urne de l'Impératrice Amalia Wilhelmina s'y trouvent également.













L'impressionnant sarcophage de Marie-Thérèse et de son époux ainsi que la crypte et son dôme (12 clichés ci-dessus)


Maria-Theresien-Gruft ou Crypte de Marie-Thérèse
Forme l'extension la plus impressionnante de la Crypte des Capucins. Le mausolée de style Rococo fut construit entre 1753 et 1754 sous la sacristie par les maîtres Jean Nicolas Jadot de Ville-Issey et Nicolas de Pacassi. Stephan et Marie-Thérèse reposent dans un tombeau orné d’une fresque de Josef Ignaz Mildorf. Le somptueux double sarcophage est l’œuvre de Balthazar Ferdinand Moll. Dans cette partie de la crypte, 16 personnes ont trouvé leur dernier lieu de repos : 15 Habsbourg - le couple impérial et leurs enfants ainsi que la comtesse Fuchs-Mollarth, l'éducatrice de Marie-Thérèse.





Sarcophages de la Crypte de François (4 clichés ci-dessus)


Franzensgruft ou Crypte de François
Après le Congrès de Vienne en 1824, l'empereur François II décida d'étendre la crypte impériale. Il n'y avait , en effet, plus d’espace pour sa descendance et lui-même. Il donna l'ordre de créer une nouvelle chambre funéraire, basée sur la conception architecturale de la tombe de Marie-Thérèse et perpendiculairement à celle-ci. Le Franzensgruft est octogonal et de style Biedermeier. L'empereur François II et sa famille reposent ici avec un arrangement symétrique des sarcophages. À l'origine, 11 personnes ont été enterrées dans cette partie, y compris l'impératrice Marie Louise, deuxième épouse de Napoléon, qui repose maintenant dans la Nouvelle Crypte, et son fils, Joseph Karl Franz (Napoléon II), le duc de Reichstadt, dont le cercueil a été transféré à Paris en 1940.

Toskanagruft ou Crypte de Toscane 
La Toskanagruft, toute en longueur, et la crypte de Ferdinand, ont été construite par l'architecte de cour Johann Höhne. Son nom est lié de l'empereur Stephen I de la lignée Habsbourg-Toscane. La crypte, avec une cinquantaine de cercueils, ressemblait à l'origine à un dépôt disgracieux : aujourd'hui, avec l'ajout de la Nouvelle Crypte et la réinstallation de nombreux squelettes dans les niches murales de la Crypte Ferdinand, elle ne contient plus que 14 sarcophages simples.

Ferdinandsgruft ou Crypte de Fredinand
Au nord de la précédente, la construction de sa zone centrale date de 1842. Les niches sont actuellement murées, seules quatre tablettes de marbre révèlent les noms des 37 Habsbourg enterrés ici. Dans la tombe elle-même, l'empereur Ferdinand Ier et son épouse Maria Anna reposent dans des sarcophages baroques.



La Neue Gruft (2 photos ci-dessus)


Neue Gruft ou Nouvelle Crypte
Elle fut construite entre 1960 et 1962 dans le style réaliste de cette décennie, sous le jardin du cloître. Elle abrite 26 sarcophages couvrant trois siècles de règne. Les cercueils des dignitaires de la dynastie des Habsbourg étaient logés sur le côté ouest, et la famille de l'empereur François-Joseph Ier sur le côté oriental.




Franz-Josephsgruft avec les sarcophages de François-Joseph, Sissi et Rudolph


Franz-Josephsgruft ou Crypte de François-Joseph
À l'occasion de son 60ème anniversaire, l'empereur François-Joseph Ier ajouta en 1908 davantage de celliers à la crypte ainsi qu'une chapelle et un mausolée pour lui-même, son épouse l'Impératrice Elisabeth et le successeur du trône, le prince héritier Rudolph. Après l'achèvement de la crypte et de la chapelle adjacente, les cercueils érigés à l'origine dans la Crypte de Ferdinand ont été transférés ici. Un autel y a été reconstruit après près de 150 ans.


La chapelle de la crypte


Chapelle de la Crypte
Outre son mausolée, l'empereur François-Joseph a commandé la construction de la chapelle de la crypte. La salle commémorative a été construite dans le style Sécession à l’instar de la Crypte de Franz Joseph. Il abrite un buste commémoratif du dernier empereur des Habsbourg, Charles Ier, le cercueil de son épouse, l'impératrice Zita, décédé en 1989, son fils Carl Ludwig ainsi que son fils Otto et sa femme Régina de Saxe-Meiningen.


En bref...

Un incontournable rococo-gothique viennois pour quelques euros ! Et pour les fans de Sissi, vous la verrez en os, accompagnée de son mari et de son fils... Tombeau toujours très fleurie !


Carte Satellite du centre de Vienne (source Google)


Accès

L'église et la Crypte des Capucins se situent sur la place Neuer Markt en plein centre de Vienne. Accès à pied très simple à partir de Kärntner Straße.

Heures d’ouverture
Tous les jours de 10h00 à 18h00 - Jeudi à partir de 9h00 - Visites guidées pour groupes sur demande.

Tarifs
Adultes: 7,50 € Réductions: 6,50 € / Vienna City Card, Vienna Pass, Flexi Pass acceptés.

A voir à proximité
-Tous les monuments et rues du centre-ville de Vienne, en particulier le Palais Hofburg, le Graben et la Cathédrale Saint-Etienne de Vienne (Stephansdom).


5 commentaires:

  1. Magnifique ! Quelle précision dans ces photos, un régal j'y reviendrai !

    RépondreSupprimer
  2. Je reviens donc ! L'église ne paye pas de mine extérieurement mais le contenu en est d'autant plus surprenant . Ces sarcophages sont magnifiques et j'admire tous les détails révélés par les prises de vue très rapprochées , une réussite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un lieu de visite récurrent pour moi à Vienne :)

      Supprimer

N'hésitez pas à laisser un mot si vous passez par ici !