mercredi 17 mai 2017

FRANCE - PACA - Barcelonnette et la vallée de l'Ubaye

BARCELONNETTE et la vallée de l'UBAYE
 Les Alpes mexicaines ****
(Mise à jour mai 2017)


Vue générale de Barcelonnette
  
Carte satellite de l'Ubaye
 
 
Barcelonnette est une des sous-préfectures du département des Alpes-de-Haute-Provence (04) dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, située à 1135 mètres d’altitude, cette petite ville d’un peu plus de 3000 habitants est pourtant la plus grande de la vallée de l’Ubaye. Elle est située à 740 km de Paris, 65 km de Gap et 150 km de Nice.

 

La rue Manuel à Barcelonnette


La rue Manuel la nuit
 
 
A quelques kilomètres de l'Italie du Nord, elle est au carrefour de la Provence et du Dauphiné. Pour accéder à la vallée en venant de Gap, on aborde le magnifique lac de Serre-Ponçon avant de parcourir la basse vallée de l’Ubaye en longeant la rivière Ubaye qui alimente le lac, comme le fait la Durance.



Mazet traditionnel de la région
 
 
Bien que Barcelonnette se trouve historiquement en Provence, son climat est montagnard avec un faible taux de précipitations et une activité éolienne réduite du fait de la présence de massifs montagneux, hauts d’environ 2800 à 3000 mètres en moyenne et qui encadrent la ville. L’étymologie de son nom est sujette à controverse mais il existe un lien avec la Barcelone de Catalogne espagnole. En provençal on appelle la ville Barcilouna de Prouvença.

 
Le Chapeau de Gendarme, visible de la ville
  
Les volutes nuageuses au-dessus des sommets
 
 
Si une cité existait vraisemblablement sur le site actuel de la ville à l’époque romaine, la fondation de celle-ci remonterait au début du XIIIème siècle par les comtes de Provence. La ville de Barcelonnette et la partie haute de la vallée ont été rattachées à la France lors des traités d'Utrecht (1713), entre la France et la Savoie, encore indépendante à cette époque.



Coucher de soleil sur la Tête de Louis XVI
 
 
L’une de ses particularités architecturales résulte du fait de la présence de maisons appelées parfois Villas mexicaines. Ce sont de grosses demeures de style colonial bâties par les migrants de la vallée revenant du Mexique. En effet, au XIXème siècle des habitants de Barcelonnette et des environs se sont lancés dans l’aventure attirés par l’El Dorado mexicain.






Paysages des environs de la ville (4 clichés ci-dessus)


A défaut d’avoir fait réellement tous fortune, l’exploitation de magasins dans différentes villes mexicaines, comme les enseignes "El Palacio de Hierro" et "La Ciudad de Mexico", a permis à certains habitants modestes du cru de se bâtir ces belles maisons bourgeoises. On trouve également des propriétés  du même type à Jausiers, petite ville en amont. Barcelonnette est par ailleurs jumelée avec Valle de Bravo au  Mexique.
 
Certaines de ces demeures ont été reconverties :
 
-L’Ubayette abrite la sous-préfecture.
-La Sapinière héberge le musée de la vallée. Musée qui présente des  instruments haut-provençaux agricoles et des objets mexicains rapportés par les anciens colons. On y retrace également l'histoire des familles de migrants au Mexique.

  
La Sapinière, musée de la vallée


Robes mexicaines exposées au musée


Instruments agricoles de la vallée
  
Chandeliers mexicains
 
 
Parmi les autres monuments de la ville on retiendra la tour de l’Horloge également appelée tour Cardinalis située sur la place Manuel. La place Manuel est au centre de la commune, nommée ainsi en l’honneur de l’homme politique Jacques-Antoine Manuel. En été un podium accueille les festivités mexicaines. Le magasin la Baïta est situé sur la place, on y trouve des pièces  d’artisanat mexicain (tarifs européens…).






La place Manuel (3 clichés ci-dessus)





La tour Cardinalis (2 photos)


La tour la nuit




La place Manuel la nuit (3 photos ci-dessus)



La tour de l’Horloge, carrée, haute de plus de quarante mètres, est un clocher de style conventuel dominicain datant du début du XIVème siècle et restaurée au XIXème siècle.


A voir aussi dans la commune
 
Les églises paroissiales Saint-Pierre-ès-liens et Saint-Pons et le cimetière aux tombes étonnantes sur fond de décor alpin.



Le cimetière de la ville


A proximité de Barcelonnette

- Pra Loup et le Sauze, stations de ski alpin, sont à moins de 10 km de Barcelonnette.
- Différents cols aux panoramas superbes (qui feront l’objet d’autres articles) permettent d’accéder à la vallée de l’Ubaye : Les cols de la Bonette, d’Allos et de Vars.
- Le village de Faucon-de-Barcelonnette, le plus ancien de la vallée, et son couvent.



Le couvent de Faucon-de-Barcelonnette


Le clocher de Faucon
 
 
- Le village de Jausiers à 8 km et son église baroque, le château des Magnans, une villa exubérante en surplomb de la commune, et la maison des produits du pays d’Ubaye (artisanat, alimentation,...).



L'église basse de Jausiers


Le château des Magnans


La vallée à Jausiers


La rivière Ubaye en amont de Jausiers


Le cimetière et sa chapelle qui surplombent Jausiers


Autre vue de la vallée

 
- Barcelonnette est, bien sûr, une étape vers la Haute-Ubaye. Nous en reparlerons.
 
- Et le célèbre lac de Serre-Ponçon à une trentaine de kilomètres en aval.

 
Spécialités culinaires
 
- Les confitures (confitures Tron entre autres), la région étant riche en arbres fruitiers.
- Les tourtons (petits soufflés au fromage ou aux pommes-de-terres) et… leur charcuterie (saucisson).
- Le reblochon, fromage savoyard, malgré tout bien représenté dans la cuisine de la vallée.
- La tomme de l'Ubaye, fromage plus spécifique de la vallée.
- La liqueur de génépi, omniprésente dans les Alpes.



Vitrail style Art Nouveau, visible au musée


La station de Ski du Sauze


Lumière dorée sur la vallée de l'Ubaye

 
En bref...
 
Une vallée préservée à l'extrémité nord-est de la Haute-Provence, point de départ de nombreuses randonnées, permettant même de rejoindre l'Italie à pied à la découverte de nombreux lacs, de sommets et de petits villages authentiques !
 
- En hiver : stations de ski à quelques minutes de la ville.
- En été : sports nautiques et parapentes autour du lac de Serre-Ponçon dans une atmosphère pure et vivifiante...



Vases mexicains exposés au musée




Levers de Lune sur le Chapeau de Gendarme et les sommets environnants (3 photos ci-dessus)






Sympathique balade dans le golf situé à la sortie de la ville (4 clichés ci-dessus)



Les fêtes mexicaines en août : si vous avez toujours rêvé de voir des mariachis...



Concert classique dans l'église Saint-Pierre-ès-Liens


14 commentaires:

  1. Merci très bel article et très complet sur ce beau coin de France !

    RépondreSupprimer
  2. EXCELLENT ! En toute impartialité bien sûr :)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne m'en lasse pas , magnifique !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a du nouveau en terme de paysages et de concert à l'église :)

      Supprimer
  4. C'estsur que le concert mexicain dans ce cadre...mais n'avais tu point fait un article sur le sujet?

    RépondreSupprimer
  5. Super article qui montre toute la beauté de Barcelonnette et de ces environs :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a beaucoup de beautés naturelles encore à découvrir dans les environs !

      Supprimer
  6. Magnifique ! A découvrir :)

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un mot si vous passez par ici !