mardi 13 novembre 2018

GRÈCE - Index des articles

GRÈCE - Ελλάδα
Index des articles 
(cliquer sur les noms pour accéder aux articles) 


ATHÈNES

- Bibliothèque d'Hadrien (septembre 2018)

CRÈTE

Héraklion (région)
- Malia, le palais minoen

Lassithi
- Agios Nikolaos, les berges du lac Voulismeni
- Golfe de Mirabello
- Itanos, cité antique et plage

PÉLOPONNÈSE

Argolide

- Nauplie, balade dans la vieille ville

Élide
- Bassae, le temple d'Apollon Épikourios
- Kastro-Kyllini, la forteresse franque de Chlemoutsi

Messénie
- Kardamyli, balade dans le village



  Le temple d'Apollon Épikourios à Bassae, l'Acropole d'Athènes (et les sites antiques environnants) sont classés au patrimoine mondial par l'UNESCO.



Colonnes du temple d'Apollon Épikourios à Bassae en Élide dans le Péloponnèse, Grèce


GRÈCE - Crète - Itanos, plage et cité antique

ITANOS - Ίτανος
Plage et cité antique***


Site étonnant qui allie petite plage isolée et cité antique de la région se Sitia sur le lieu-dit Erimoupolis, quasiment à la pointe Nord-est de l'île de Crète. La plage d’Itanos proprement dite s’étend au Sud du site archéologique, mais il est possible de découvrir l'alternances de petites criques et bancs de sable au Nord du site avant d’atteindre la plage d’Erimoupolis.






La mer au Nord du site, l'île d'Elasa au loin (4 vues ci-dessus)


Mentionnée dans l’Antiquité par Hérodote, la petite cité ancienne d’Itanos (Αρχαία Πόλη Ιτάνου) s’adosse à un massif rocheux qui borde la côte. Le centre de la petite ville s’encastre entre deux collines. Probablement de période hellénistique, il aurait pu s’agir d’un port de commerce phénicien puis d’une garnison sous les Ptolémée. L’archéologue Federico Halbherr repère la cité antique en 1891.








Balade dans la cité antique en ruine (6 clichés ci-dessus)


Les fouilles sont effectuées par l’École d’archéologie française d’Athènes entre 1899 et 1911. Diverses compagnes d’exploration se succèdent. Le cimetière au Nord de la ville a livré plusieurs témoignages intéressant de l’époque antique du site, en particulier une pierre tombale rectangulaire en marbre datant probablement de la fin du IIème siècle et des inscriptions en grec ancien.





Le turquoise et l'azur (3 photos ci-dessus)


En bref…

Un petit coin tranquille pour profiter de la côte, à l’écart de la très touristique plage de Vaï, située à moins de 3 kilomètres au Sud. L’occasion de visiter une cité antique de petite taille librement et dans la sérénité... Baignade idyllique assurée par temps calme ! Les photos de cet article ont été prises en octobre 2016.



Carte satellite de l'Est de la Crète (source Google)


Accès

-De la plage de Vaï environ 2,5 km de route, seulement !
-De Sitia environ 30 minutes de route et 25 km.

Ici tout est gratuit : l’accès à la plage, le stationnement et même la découverte de la petite cité antique.



 La sérénité azurée

 Encore et toujours l'horizon

La plage d'Itanos proprement-dite au Sud


PHOTOs en vrac - Porte en Othe

La porte fortifiée Saint-Nicolas à Ervy-le-Châtel dans l'Yonne (89), Pays-d'Othe, Champagne


dimanche 11 novembre 2018

PHOTOs en vrac - Un dernier mot au dernier mort



Au dernier soldat tué de la Grande Guerre : Augustin Trébuchon, Clairière de l'Armistice à Rethondes dans la forêt de Compiègne, Oise (60), Picardie


samedi 10 novembre 2018

FRANCE - Paris - Index des articles

FRANCE - Paris
Index des articles
(Cliquer sur les noms pour y accéder)


Paris (75)

1er arrondissement
- Quartier Saint-Germain-l'Auxerrois, balade découverte
- (Quartier des Halles)
- Quartier du Palais-Royal, balade découverte
- (Quartier de la Place-Vendôme)

- Le Louvre, le département des antiquités égyptiennes
- Le Louvre, la pyramide la nuit

- Musée de l'Orangerie, collection de peinture Jean Walter et Paul Guillaume
- La Sainte Chapelle

2ème arrondissement
- (Quartier Gaillon)
- Quartier Vivienne, le quartier de la Bourse
- (Quartier du Mail)
- (Quartier de Bonne Nouvelle)

3ème arrondissement
- (Quartier des Arts-et-Métiers)
- (Quartier des Enfants-Rouges)
- (Quartier des Archives)
- (Quartier Sainte-Avoye)

4ème arrondissement
- (Quartier Saint-Merri)
- (Quartier Saint-Gervais)
- (Quartier de l'Arsenal)
- (Quartier Notre-Dame)

- La Tour Saint-Jacques

5ème arrondissement
- (Quartier Saint-Victor)
- (Quartier du Jardin-des-Plantes)
- (Quartier du Val-de-Grâce)
- (Quartier de la Sorbonne)

- Église Saint-Étienne-du-Mont
- Jardin des Plantes, la ménagerie

6ème arrondissement
- Musée Eugène-Delacroix

8ème arrondissement
- Musée Jacquemart-André (Novembre 2018)

12ème arrondissement
- Quartier du Bel-Air, lacs et manèges
- (Quartier de Picpus)
- (Quartier de Bercy)
- (Quartier des Quinze-Vingts)

- Bois de Vincennes, le lac des Minimes

15ème arrondissement
- Île aux Cygnes et la Statue de la Liberté

16ème arrondissement
- Arc de Triomphe (diaporama)
- Île aux Cygnes et la Statue de la Liberté

17ème arrondissement
- Arc de Triomphe (diaporama)

18ème arrondissement
 Les rives de la Seine à Paris et leurs monuments sont classés au patrimoine mondial par l'UNESCO.



Feu d'artifice du 14 juillet 2013 sur les quais de Seine, face au musée d'Orsay


FRANCE - Paris - Le musée Jacquemart-André

Le musée Jacquemart-André de PARIS
L'Italie à Paris ****


Il s’agit de l’ancienne résidence d'Édouard André et de Nélie Jacquemart (1841-1912), anciens collectionneurs d’art, convertie en musée en 1913 et située sur le boulevard Haussmann dans le VIIIème arrondissement. L’art italien constitue le noyau de la collection. Nélie Jacquemart légua la demeure et la collection à l’Institut de France. Le musée conserve l’organisation de l’ancien manoir et de ses salons et chambres.


Façade du musée sur le boulevard Haussmann


Les grands salons

Le salon des peintures
Il fait office d'antichambre au Grand Salon et remplissait ainsi la fonction de vestibule. Y figurent des œuvres diverses du XVIIIème siècle de Boucher, ou encore de Canaletto.


Buste dans le salon des peintures


Le grand salon
Salle majeure de réception de forme semi-circulaire, les propriétaires y accueillaient leurs hôtes parfois par centaines. Les cloisons étaient amovibles, ce qui permettait d'élargir l'espace aux pièces attenantes. L’éclectisme y associe des éléments du XVIIIème (galerie de bustes en marbre d’artistes reconnus comme Houdon) à des objets d'autres périodes.


La baie vitrée du Grand Salon

Buste dans le Grand Salon


Le salon de musique
Il s'agit ici aussi d'une salle de réception. Les tentures murales rouges s'inscrivent dans le style Second Empire. Galland a réalisé la fresque du plafond dédiée à Apollon dieu des Arts. La peinture du XVIIIème est à l'honneur : Fragonard, Hubert Robert, Perronneau,...



Le plafond et la mezzanine au-dessus du salon de musique (2 photos ci-dessus)

Tapisserie de la mezzanine


La salle à manger
De grande dimension, son mobilier se distingue par des consoles Louis XV sculptées et dorées. "La Renommée", fresque de Tiepolo orne le plafond. Le buste de Nélie Jacquemart occupe le dessus de la cheminée. Cinq tapisseries de Bruxelles du XVIIIème illustrent l'histoire d'Achille pendant la guerre de Troie.


Les salons privés

Le salon des tapisseries
Petite antichambre du cabinet de travail, trois tapisseries de Beauvais d'après Le Prince et dites "Jeux russiens" ornent la pièce :  "La Danse", "Le Musicien" et "La Diseuse de Bonne Aventure". Les meubles proviennent des ateliers d'Othon, de Joseph ou de Riesener.



Le salon des tapisseries et son plafond (2 clichés ci-dessus)


Le cabinet de travail
L'ambiance plutôt intime surprend compte-tenu de la fonction attribuée à cette pièce : tableaux du XVIIIème (Fragonard, Coypel,...) ou encore fresque de Tiepolo, meubles ornées de tapisseries d'Aubusson, commode Louis XV marquetée,...


Bureau Louis XV de Jacques Dubois


Le boudoir
Initialement salle de bains des appartements privés de la propriétaire, Mme Jacquemart la convertit en boudoir quand elle transféra ses appartements. On y découvre les portraits de la comtesse Skavronskaïa et du comte Français de Nantes (par David). Les allégories de la Justice et de la Paix peintes au plafond sont, ici aussi, l'oeuvre de Tiepolo. Le mobilier arbore le style Louis XVI.


Horloge


La bibliothèque
Ancienne chambre à coucher de la propriétaire elle fut convertie en bibliothèque. Le mobilier, de style Louis XIV, s'articule avec les tableaux flamands du XVIIème siècle qui décorent les murs : Rembrandt, Van Dyck,...


 Saint-Sébastien du XVIIème siècle (école florentine)

Cabinet dit « de la duchesse de Fontanges » de Pierre Gole

Portrait d'Amalia Von Solms (1632), Rembrandt

Portrait de Magistrat, Antoon Van Dyck


Le fumoir
Le style oriental, mode de l'époque, a été voulu par le propriétaire dans le salon de détente, organisé autour de la cheminée vénitienne. Des portraits rapportés d'Angleterre décorent sur les murs de la pièce.


Le fumoir et ses éléments de décoration orientale


Le musée italien

La salle des sculptures
Située à l'étage, cette première salle fut l'atelier de Nélie qu'elle transforma ensuite en salle d'exposition de sculpture après la mort de son mari. Son plafond à caissons et œuvres sculptées lui donnent un aspect unique.






Salle des sculptures (5 vues ci-dessus)

Plafond à caissons de la salle des sculptures


La salle florentine 
Elle s'organise comme un sanctuaire d'art florentin, religieux ou profane exposant des tableaux et des pièces de marqueterie : On y croise, entre autres, Botticelli, Le Pérugin, Uccello.




Œuvres italiennes exposées dans les salles florentines et vénitiennes (3 photos ci-dessus)

"La Naissance de la Vierge" de Le Scheggia, vers 1430


La salle vénitienne
Aménagée par M. André, elle concentre les œuvres du Nord de l'Italie, vénitiennes en particulier : Bellini, Schiavone,... Le plafond à caissons alterne sujets religieux et profanes.


Le plafond à caissons de la salle vénitienne


Les autres parties

Le jardin d'hiver
D'inspiration anglaise et pavé de marbre, il prend place sous une verrière et réunit plantes en pots, miroirs muraux qui augmentent l'impression d'espace et galerie d'antiques.



Les antiques du jardin d'hiver (2 clichés ci-dessus)

Grand vase en cloisonné asiatique


L'escalier
Monumental, en marbre et métal, et à double volée de marches, il fut conçu par Henri Parent. Il donne accès à une corniche. Une grande fresque de Tiepolo représentant Henri III revenant de Pologne en escale à Venise. Le plafond s’ornait également d'une oeuvre de l'artiste italien : “La Renommée annonçant l'Arrivée du Roi III”, transférée dans la salle à manger (salon de thé).




 L’étonnant escalier (3 vues ci-dessus)

Le jardin d'hiver vu de la corniche

 Le palier haut de l'escalier avec "L'enlèvement de Ganymède" en porcelaine, école florentine

Henri III reçu à la Villa Contarini de Giambattista Tiepolo


Les appartements privés

La chambre de Madame
Il s'agit de l'une des trois pièces des appartements. La propriétaire choisit pour sa chambre le style Louis XV avec l'adjonction de boiseries, de tentures murales en soierie. Un pastel de Quentin de la Tour y figure.


Le lit de madame Jacquemart


L'antichambre
Genre de palier faisant communiquer les deux chambres à coucher, les propriétaires y prenaient le petit-déjeuner et y échangeaient de façon informelle. Des objets et portraits personnels font office de décoration.




La chambre de Monsieur
Refaite après le décès du propriétaire, elle comprend un lit à baldaquin, des fauteuils et une salle de bains. On y découvre un buste du propriétaire par Carpeaux, trônant sur la commode.


 Le lit de monsieur André

Le cabinet de toilette de monsieur


En bref...

La visite du lieu donne l'occasion de découvrir un manoir parisien qui a gardé tout son charme et ses collections uniques d'art. Un saut dans le temps chez des collectionneurs d'y il a plus de cent ans : une visite dans un cadre intime et majestueuse à la fois !


Carte satellite situant le musée (source Google)


Informations pratiques

Ouverture : tous les jours De 10h00 à 18h00le lundi jusqu'à 20h30 pendant les expositions.
Tarifs (2018-2019) : 16€ et 13€ réduit.

Adresse : 158 boulevard Haussmann 75008 Paris
Métro : Lignes 9 et 13, stations Saint-Augustin, Miromesnil ou Saint-Philippe du Roule
Bus : Lignes 22, 43, 52, 54, 28, 80, 83, 84, 93

Expositions temporaires (non présentée ici) :
"Caravage et Rome, Amis & ennemis"
Du 21 septembre 2018 au 28 janvier 2019.


Vase d'inspiration chinoise

Horloge linéaire